Minuit à Paris


Synopsis : Gil (Owen Wilson) et Inez (Rachel MacAdams) sont sur le point de se marier. Ils passent quelques jours à Paris avec les parents d'Inez qui ne feront qu'accentuer leur incompatibilité flagrante : Gil veut s'installer à Paris et abandonner son métier de scénariste hollywoodien pour se consacrer à l'écriture alors qu'Inez veut s'installer à Malibu et profiter d'une vie de mondaine. Alors quand les deux se retrouvent dans la capitale française, leurs envies ne coïncident pas vraiment : Inez veut courir les magasins et les lieux touristiques ou mondains tandis que Gil préfère se balader dans les rues, de préférence sous la pluie. Cette banale histoire de couple prendra un tournant merveilleux lorsque les douze coups de minuit sonnent et que Gil voyage dans le temps pour découvrir le Paris des années 20 qu'il fantasme et rencontrer ses idoles : le couple Fitzgerald, Hemingway, Dali, Man Ray, Picasso et toute la clique.

Oui, l'intrigue est attirante : Paris, un retour dans les années 20, un écrivain sur le point de se marier. Le simple nom de Woody Allen (même quand il nous déçoit on y retourne toujours) et les quelques lignes qui résument ce film sur le programme d'un cinéma d'art et d'essai suffisent à nous convaincre d'aller nous asseoir devant Minuit à Paris un samedi en fin d'après-midi.
Mais en sortant de la salle, c'est un peu plus compliqué que ça. Bien que lucide quant aux défauts du film, on est largement emportés par celui-ci et c'est tout son pouvoir qui s'étend à la sortie de la salle quand l'on s'émerveille à parcourir des rues cent fois visitées et qu'elles semblent pleines d'une beauté toute cinématographique.


Alors oui, Minuit à Paris est quelques fois grotesque : l'apparition de Gad Elmaleh en détective privé, Dali surjoué dans la scène du rhinocéros (quoi que remarquablement interprété par Adrien Brody) et puis cet acteur principal (Owen Wilson) au physique de bureaucrate, trop carré pour faire vraiment auteur et admirateur des années 20. Mais Allen se fait pardonner ses faux pas par l'ambiance planante parfaitement installée qui règne sur ce film : une beauté simple, une franchise éclatante qui ne subit ses défauts que pour nous être rendue plus simple. Et puis un rôle en compensant un autre (Carla Bruni en guide du Musée Rodin qui a son nom sur l'affiche pour un rôle secondaire et mal approprié se fait oublier quand Léa Seydoux  nous apparaît vêtue de sincérité), il est facile de se laisser entraîner par ce retour fantasque dans les années 20.  En effet, Allen nous offre une belle leçon de vie : en passant par l'univers cinématographique où tout est possible il nous prouve que nos fantasmes du passé n'ont pas lieu d'être puisque chacun - même les acteurs d'un présent monumental - pense qu'il aurait pu vivre plus heureux étant né plus tôt. Là où il aurait pu faire un film pour pédants de la plus basse couche de l'intelligentsia, Allen nous offre un film de détente et d'émerveillement à l'intrigue parfaitement menée puisqu'il s'arrête pile au bon moment.

Jessyka


7 commentaires:

  1. Entièrement d'accord! Même si personnellement j'ai surkiffé le côté surjoué de Dali (et va savoir si c'est vraiment surjoué ou juste fidèle à Dali ??)
    Bon après le scénario est assez proche de celui de "La Rose Pourpre du Caire", Woody ne s'est pas trop foulé dans l'originalité du film, mais les images restent agréables à regarder!

    Amandine

    RépondreSupprimer
  2. I drop a leave a response when I appreciate a post on a site or if
    I have something to valuable to contribute to the discussion. Usually it is caused by the sincerness communicated
    in the article I looked at. And after this post "Minuit � Paris".
    I was moved enough to drop a leave a responsea response ;-)
    I actually do have 2 questions for you if it's allright.

    Could it be just me or does it give the impression like some of the responses appear
    as if they are coming from brain dead visitors?
    :-P And, if you are writing on other places, I'd like to
    follow everything fresh you have to post. Would you make a list every one of
    all your social pages like your twitter feed, Facebook page or linkedin profile?


    My web site :: Japanese massage London ()

    RépondreSupprimer
  3. Very nice article, totally what I needed.

    Here is my web page: Asian Massage London ()

    RépondreSupprimer


  4. Look at my page ... homepage; ,

    RépondreSupprimer
  5. moncler coats, http://www.moncler.us.com/
    michael kors outlet, http://www.michaelkorsoutlet.org.uk/
    cheap ugg boots, http://www.cheapuggboots.net.co/
    rolex watches uk, http://www.rolexwatches-uk.co.uk/
    cyber monday 2015, http://www.blackfriday2015.in.net/
    the north face, http://www.thenorthface.in.net/
    michael kors outlet, http://www.michaelkorsoutletusa.net/
    christian louboutin uk, http://www.christianlouboutinoutlet.org.uk/
    mulberry outlet, http://www.mulberryoutlet.com.co/
    winter coats, http://www.cybermondaydeals.in.net/
    nike trainers, http://www.niketrainers.me.uk/
    lebron james shoes, http://www.lebronjames.us.com/
    air jordan 13, http://www.airjordan13s.com/
    christian louboutin online, http://www.christianlouboutinonline.us.com/
    nobis outlet, http://www.wellensteyn.com.co/
    gucci handbags, http://www.guccihandbags-outlet.co.uk/
    swarovski outlet, http://www.swarovski-outlet.co.uk/
    canada goose outlet, http://www.canadagooseoutlet.com.co/
    jordan shoes, http://www.jordanshoes.us.com/
    coach outlet, http://www.coachoutletus.us/
    ugg outlet, http://www.uggoutletstore.eu.com/
    wedding dresses, http://www.weddingdressesoutlet.co.uk/
    oakley, http://www.occhialioakleyoutlets.it/
    longchamp outlet, http://www.longchampoutlet.name/
    coach handbags, http://www.coachhandbagsoutletonline.us.com/
    cai20151016

    RépondreSupprimer