British Rendez Vous - Music Is Not Fun


Si il fallait retenir un groupe français cette année c'était bien Music Is Not Fun. En fait, il fallait s'y intéresser depuis bien longtemps, avant-même la sortie du premier single Ghost en décembre 2007. Seulement, on est pas toujours des plus informés, oui oui je vous l'accorde. Mais maintenant vous n'avez plus aucune excuse puisque depuis le mois de Septembre leur album British Rendez-Vous s'impose fièrement dans les rayons de la fnac, et ce à petit prix. En plus ce premier album c'est pas du vent ! Ah ben oui on vous a pas dit, pardon : MINF c'est pas que des influences british assumées et des jeans slims, c'est aussi une réelle originalité et une énergie, parfaitement retranscrite sur CD, qui fera remuer vos franges. Non, vraiment, rien à voir avec ces groupes de baby rockeurs chevelus mais dépourvus de talent.

On ouvre avec Essex Girls où les guitares des Lyonnais viennent casser l'hymne nationale pour nous parler de quoi ? Bah euh de filles... Non ne partez-pas ! Cette pop là est fraîche et travaillée, parfaite pour vous aider à rentrer dans votre slim dès le matin : efficaces les MINF !
La ballade continue Down In The Club, une chanson au rythme lancinant et à l'ambiance hangover où les influences s'entrechoquent mais où la voix signe l'originalité du groupe. On entre dans une dimension tubesque avec (Do You Love) My Shoes ? qui se fera une joie de revenir dans votre tête à des moments inconvenus. Le titre pourrait paraître prémaché mais tout les préjugés s'effrondrent à l'écoute qui prouve la maturité des MINF.



HP est l'hymne à l'Angleterre bien menée de l'album où les "Sometimes I wish I was born in a foreign country" rémuse bien les envies d'un bon nombre de jeunes et où la référence à la sauce HP amuse. Hey Hey Hey impressionne et on se questionne : Est-ce-que des français sont capables de faire ça ? Ou alors ils ont des liens de parenté avec Phoenix ? Et oui ils en sont capables, ils sont même capable de mieux d'après la ribambelle de bloggeurs les ayant vu en concert , par contre pour les liens de parenté avec Thomas Mars et ses amis ... je doute.

On retrouve l'ambiance "rock qui sort tout droit du garage" sur Ghost et on se rappelle le bon vieux temps, tout en étant contents que la célébrité les gagne. Big Ben s'écoute les jours de pluie et la voix semble venir de loin, remplie de sentiments pour nous faire verser la petite larmichette tout en réalisant que les MINF ont de multiples facettes. On les découvre d'ailleurs plus romantiques sur Teenage Love où l'adolescence est bien résumée alors qu'eux en sont sortit.

Louise aurait pu figurer sur la B.O de Good Morning England tant sa fraîcheur rappelle la pop illicite des années 60. Et quand on entend des bribes de français ("Tu me rendras fou") on croit même y percevoir un petit accent anglais sous cette voix de Lyonnais. Spleen Sailor nous émeut par son savant mélange d'une voix tremblante sur une mélodie calme mais passionnée : un bijou. Ensuite, les MINF mettent fin au spleen avec London et ses "You are what i want and what i want is you & you & you" simples mais efficaces, et tendrement british.







Mais voilà qu'ils nous quittent sur 1997 , un titre étonnant par son refrain arrivé de nulle part et ses couplets mutants, le tout sur une voix qui nous dit au revoir & à bientôt. Et voilà, c'est déjà la fin d'un British Rendez-Vous dépaysant mais original car on sent bien la patte des quatre lyonnais sur ces influences british bien digérées et mélangées.

Cet album s'est révélé toute épreuve après plusieurs tests : il garde la pêche quand on l'a, redonne le moral à ceux qui l'ont perdu & réveille bien le matin à 6h00. Ah et, j'oubliais, il se laisse écouter en cas de grippe même on vous conseille plutôt les couleurs primaires des Horrors.




Et retrouvez Le Calendrier de l'Avent MINF : ici !

Jessyka

3 commentaires:

  1. ah je ne savais pas qu'ils faisaient un calendrier de l'avent ! j'aime bien voir les MINF sur des fanzines comme ça, ils le méritent quand même. Mais j'avoue que je préférais avant, "Kinksmania", "Pillow" et "Dirty Little Secret" étaient des chansons vraiment géniales, pourquoi ils ne les ont pas gardées ?
    Mais leur calendrier de l'avent est trognon.

    RépondreSupprimer
  2. louis vuitton handbags, http://www.louisvuittonhandbagsoutlet.co.uk/
    canada goose jackets, http://www.canada-goosejackets.us.com/
    michael kors outlet, http://www.michaelkorsoutletonlinstore.us.com/
    ugg boots, http://www.uggsale.in.net/
    louis vuitton outlet, http://www.louisvuittonoutletstore.name/
    nike air max shoes, http://www.nikeairmaxshoess.co.uk/
    dansko outlet, http://www.dansko-shoes.us/
    prada outlet, http://www.pradaoutlet.us/
    michael kors outlet, http://www.michaelkorsoutlets.uk/
    oakley sunglasses, http://www.oakley.in.net/
    oakley sunglasses, http://www.wholesaleoakleysunglasses.us.com/
    louis vuitton, http://www.louisvuitton.in.net/
    hogan, http://www.scarpehogan-outlet.it/
    true religion jeans, http://www.truereligionjeansoutlets.us.com/
    ugg outlet, http://www.uggsoutlet.us.org/
    michael kors handbags, http://www.michaelkorshandbags.in.net/
    nike air max uk, http://www.nikeairmaxshoes.org.uk/
    ugg boots, http://www.uggbootscheap.eu.com/
    toms outlet, http://www.tomsoutlet-stores.com/
    nike outlet store, http://www.nikeoutletstore.us/
    links of london, http://www.linksoflondons.co.uk/
    hermes birkin, http://www.hermesbirkin.org/
    cheap nhl jerseys, http://www.nhljerseys.us.com/
    ugg boots, http://www.uggboot.com.co/
    michael kors outlet, http://www.michaelkorsoutletcanada.in.net/
    hollister, http://www.hollistercanada.com/
    cheap nike shoes, http://www.cheap-nikeshoes.cc/
    rolex watches, http://www.rolexwatches.in.net/
    chanel outlet, http://www.chaneloutletstore.us.com/
    cai20151016

    RépondreSupprimer