Good Morning England

La chronique est disponible en anglais en fin d'article

A première vue, Good Morning England est un film délirant dont le seul but est de vous amuser quelque soit le moyen, mais derrière cet aspect un peu léger, Le film de Curtis est une parfaite illustration des mœurs des sixties en Grande Bretagne. Le système et les mentalités étaient comme qui dirait « coincé-du-cul » et écouter du Rock’n Roll était presque considéré comme un pêcher mortel. Heureusement ce film montre que des gens se sont battus pour la liberté de la musique, ils ont enfreins la loi et sont devenus des hors la loi dans le seul optique de diffuser de la musique sur une radio pirate. Un des personnages le dit lui-même « nous avons vendu notre âme au R&R »

Les aventures de ces pirates de la musique nous rappellent ce qui est arrivé à Radio Caroline, une radio pirate qui a commencé à émettre illégalement au début des années 60 depuis la mer du nord et qui a du fuir dans les eaux Néerlandaises pour éviter une intervention policière à bord. Ce qui montre bien que ce n’est pas une simple fiction.

De plus, l’humour rend ce film touchant et captivant, il nous entraîne dans l’intimité de 10 animateurs radio et Carl, un jeune homme venu faire de nouvelles expériences sur ce bateau –Il ne repartira d’ailleurs, pas bredouille !-

Bien sur la musique a une place très importante dans ce film puisque c’est le sujet principal du scénario. Chaque chanson a été choisie pour représenter au mieux ce l’ambiance, et les événements, par exemple quand Carl rencontre son père, la BO nous livre « Father and son » de Cat Stevens, quand il voit pour la première fois Marianne « These arms of mine » d’Otis Redding accompagne la scène. On retrouve aussi certains tubes de groupes de rock, ou de rockeurs très célèbres comme ceux des Rolling Stones, des Who, des Hollies, de Jimi Hendrix, d’Aaron Neville & co…

La musique qui nous est présentée est certainement la plus grande qualité du film, forcement, comment pourrions nous critiquer un film qui commence par « All day and all of the night » des Kinks et finit sur l’éternel « Let’s dance » de Bowie ?

Amandine



D'ailleurs, voici pour vous une sélection des 10 meilleurs titres figurants sur la B.O du film, et tous porteurs de sens dans le film. Le seul bémol de cette BO exquise et en 2 CD c'est que l'incontournable So Long Marianne de Leonard Cohen n'y figure pas, alors qu'elle apparaît à un moment clé de l'histoire : lorsque le jeune Carl vit son premier chagrin d'amour.

Nights in white satin - The Moody Blues
Let's dance - David Bowie
Elenore - The Turtles
A Whiter Shade Of Pale - Procol Harum
All Day and All Of The Night - The Kinks
Judy In Disguise ( With Glasses ) - John Fred and His Playboy Band
The Letter - The Box Tops
Father And Son - Cat Steven
End Of The World - Skeeter Davis
Wouldn't Be Nice ? - The Beach Boys



IN ENGLISH PLEASE !

Pour les amateurs de la langue anglaise nous vous proposons la critique en anglais également.

The boat that rocked could be perceived just as a delirious film which makes us laugh with easy jokes, funny clues and puns but behind this light aspect, Curtis film is a perfect illustration of the 1960’s values in England, the system was stucked in a straight mentality in which listening to rock’n roll music was nearly considered as a deadly sin. Fortunately, this film shows that people fought for freedom of music, they broke the law and became out law just into broadcasting music on a pirate radio, as it was said in the film, they “sold their souls to R&R”

The story of Radio Rock in the film reminds us of what had befallen to Radio Caroline which started broadcasting music in the early 60’s in the middle of the North Sea and had to move near to Netherlands to avoid a police offense.

What’s more, humour in the film makes it become touching and pleasant to watch, we follow the intimacy of 10 broadcasters on a boat and Carl, a young man who’s getting new experiences on this boat.

Of course, Music takes a very important place in the film since it is the main topic of the scenario.

Each song has been chosen to represent what happens to the characters. For example, when Carl meets his father, music play “father and sons” by Cat Stevens. When he encounters his first love, Marianne, “these arms of mine” by Otis Redding accompanies the scene. We can also find some famous rock stars and rock band’s songs as those of the Rolling Stones, the Who, the Hollies, Jimi Hendrix, Aaron Neville, and many others.

Music is certainly the main quality of this film, indeed, how could we criticize a film which starts on “all of day and of the night” by the Kinks and ends with the eternal “Let’s dance” by Bowie?

Rock’n Roll music leads us on a boat that definitely rocks.


5 commentaires:

  1. Il manque aussi LET SPEND A NIGHT TOGETHER des Stones sur le double CD qui est jouée quand les pirates font croire qu'ils vont arrêter d'emettre à minuit pq c'est illégal et tout le monde est soooo saaaad quand soudainement ... LET SPEND A NIGHT TOGETHER, NOW I NEE YOU MORE THAN EVER !! :D

    Enidnama

    RépondreSupprimer
  2. Ce film est scandaleux, lors du naufrage, on entend un passage de Won't Get Fooled Again des Who, qui est sur l'album Who's Next qui date de 1971.

    1971 !! anachronisme plus que choquant donc, conclusion, ce film est une daube.

    RépondreSupprimer
  3. Non, en fait j'ai bien aimé (à part le dernier quart d'heure inutile), et sinon pour de nouveaux articles ça attendra que je pense à ramener mon cahier chez moi (vendredi donc) et à défaut que j'ai mon ordinateur pour les taper à Rennes (à la rentrée donc). Parce que j'ai une review des trans qui attend d'être recopiée, et il me semble que j'ai aussi un article débile à trainer (dont je me souviens même plus du sujet, et donc je ne suis même plus certain de l'existence, mais on s'en fout). Et j'ai aussi 2 ébauches d'articles bilans de 2009 et des années 2000 que je ne pourrais publier qu'en 2010 donc (si j'arrive à les finir sans qu'ils soient encore plus chiants que le reste)

    RépondreSupprimer
  4. hermes belt, http://www.hermesbelts.us/
    barbour coats, http://www.canadagoosecanada.com/
    oakley sunglasses, http://www.oakleysunglasses-outlet.us.com/
    louis vuitton outlet, http://www.louisvuittonus.us.com/
    prada shoes, http://www.pradashoes.us/
    futbol baratas, http://www.futbol-baratas.com/
    mbt shoes, http://www.mbtshoesoutlet.us.com/
    iphone cases, http://www.iphonecases.us.com/
    louis vuitton handbags, http://www.louisvuittonhandbag.us/
    oakley outlet, http://www.oakleyoutlet.in.net/
    football shirts, http://www.cheapfootballshirt.org.uk/
    oakley sunglasses, http://www.oakleysunglasseswholesale.in.net/
    canada goose jackets, http://www.uggbootscheap.eu.com/
    air max 90, http://www.airmax90.us.com/
    air max 2015, http://www.airmax2015.in.net/
    michael kors outlet store, http://www.michaelkorsoutlet-store.us.com/
    coach outlet, http://www.coachoutletstores.com.co/
    herve leger, http://www.herveleger.us.com/
    longchamp handbags, http://www.longchamphandbag.us.com/
    michael kors factory outlet, http://www.michaelkorsfactoryoutlets.in.net/
    true religion jeans, http://www.truereligionjeanscanada.com/
    nike huarache, http://www.nike-airhuarache.co.uk/
    tiffany outlet, http://www.tiffany-outlet.us.com/
    michael kors handbags, http://www.michaelkorshandbag.co.uk/
    kobe shoes, http://www.kobeshoes.us/
    cai20151016

    RépondreSupprimer