Yellow Bird Project


Amoureux de jolis t-shirts, cet article vous est dédié !


Conquise par les créations de La Fraise depuis maintenant quelques années, et généralement charmée par les t-shirt de groupes, je n'ai pu contenir mon enthousiasme à la découverte du bien beau projet de l'Oiseau Jaune.




To The Tune Of Indie Rock peut-on lire en tant qu'intitulé de leur site: on peut difficilement faire plus appâtant comme entrée en matière.

Le Yellow Bird Project consiste à inviter des artistes choisis parmi une scène underground montante, ou déjà élevée tout en haut de l'échelle ( cf Bloc Party ), à participer au design de t-shirts. Déjà, rien qu'en lisant ceci, on a envie de chanter; un t-shirt à l'effigie d'un groupe, c'est cool, mais un t-shirt imaginé par votre groupe bien-aimé, c'est du domaine du génial.
Mais ce projet va plus loin, puisque tous les bénéfices réalisés reviennent à des associations, choisies elles-mêmes par les artistes !
Et tout cela pour 25$, autrement dit un peu moins d'une vingtaine d'euros seulement. Re-sourire.

L'idée est fabuleuse, puisqu'elle permet de réaliser une sorte de "troc": charité contre t-shirt ultra classe (en achetant un t-shirt, vous réalisez votre action humanitaire annuelle, tout en vous faisant plaisir, great).

Et pour les musiciens, le YBP comporte également des avantages non négligeables: leur donner la possibilité d'agir réellement, en toute simplicité, en choisissant quelque chose qui leur tient à coeur.

Et puis, on ne va pas maintenir plus longtemps le suspens, la liste des groupes ayant contribués est particulièrement idyllique: Devendra Banhart ( qui est le premier à avoir participé au projet, bref : le leader du projet, en quelques sortes ), Grizzly Bear, Broken Social Scene, Wolf Parade, Bon Iver, Of Montreal ( d'ailleurs, si ça vous intéresse, ce projet a vu le jour à Montreal, justement ), Ra Ra Riot, The National et j'en passe !

Pour finir, petite sélection de mes t-shirts préférés, qui ne tarderont certainement pas à figurer dans mon armoire








The Cat Claw

1 commentaires: